Un bon plan pour mon corps : le yoga

Un bon plan pour mon corps : le yoga

Qui n’a jamais entendu le mot yoga, mais qu’en est-il vraiment et pourquoi est-il avantageux de le pratiquer?? Cette méthode de soin renferme des bienfaits à la fois d’ordre physique et mental. Cela peut aussi aller jusqu’au plan émotionnel et spirituel. Bien qu’il existe quelques contre-indications pour le yoga, ils sont peu, ce qui implique qu’il peut être pratiqué par les femmes, les hommes, les adultes, les enfants, les seniors et même les femmes enceintes. C’est le type de yoga entrepris qui peut varier en fonction des tranches d’âge et des cas en particulier. Mais pour assurer toute notre sécurité, il est toujours de mise de solliciter l’avis de notre médecin traitant avant de le pratiquer. D’ailleurs, la majorité des écoles de yoga exige un certificat médical lors de l’inscription.

Où et comment faire du yoga??

On peut très bien pratiquer le yoga chez soi, à moins de faire appel à un professionnel, plus précisément d’un professeur de yoga ou de veiller à prendre des exercices par vidéo ou d’autres type de tutoriels (livres, magazines, etc.) spécialement pour les débutants, si c’est le cas. Qualifié comme étant une méthode de développement à la fois mentale et physique, il est plus avisé d’être assisté par une personne qualifiée qui maîtrise le sujet. En effet, chaque séance de yoga comporte un enchaînement d’exercices physiques et de postures. La meilleure option surtout si on est encore novice en la matière est de se rendre à la salle de yoga à lyon 2 à découvrir ici. En plus de proposer des prestations sur mesure et des cours particuliers pouvant parfaitement s’adapter à nos attentes, son équipe est capable de nous conseiller et de nos orienter vers la séance compatible à nos objectifs et en rapport avec notre état. De plus, nous pouvons aussi profiter d’un cadre à la fois calme et aménagé spécifiquement pour être le lieu propice aux séances de yoga.

Les différentes techniques du yoga

Le yoga comprend différentes étapes allant du Hatha-Yoga au Raja-Yoga. Le mieux est de commencer par la discipline de base qu’est le Hatha-Yoga. Il est en effet préférable de commencer par la source, d’autant plus qu’en étant le plus traditionnel du yoga, il comporte plusieurs types de yoga. Il permet notamment de préparer le corps pour la méditation à travers les étirements et les techniques de respiration. Il y a également l’ashtanga yoga ou le yoga dynamique, destiné à renforcer la puissance des muscles. Vient ensuite le Kundalini yoga, le power yoga qui privilégie une relaxation active et qui optimise le renforcement musculaire, le Vinyasa Yoga ou le dansant, le Bikram Yoga ou l’intense, le Yoga Nidra qui demande de tout miser sur la méditation, l’Iyengar Yoga (yoga traditionnel revisité), le Hot Yoga et le Fly Yoga. On peut aussi pratiquer le yoga aquatique dans une piscine de moins d’un mètre de profondeur avec une musique douce orientale et sous l’encadrement d’un expert.

Les raisons pour faire du yoga

Différentes raisons peuvent nous amener à prendre une ou plusieurs séances de yoga, notamment grâce à ses bienfaits. Déjà, si nous voulons être bien dans sa peau, il n’y a rien de tel que cette activité. Mais, en plus de nous permettre de garder la forme, elle nous offre aussi la possibilité de réparer certains problèmes psychologiques, plus particulièrement ceux qui sont liés à la confiance en soi, au stress et à l’anxiété. En effet, faire du yoga peut nous aider à nous calmer et à rester zen, à déstresser, etc. Cela peut également nous permettre de perdre du poids, d’affiner et de tonifier la silhouette, d’assouplir les muscles, de corriger une mauvaise posture et tant d’autres encore. Pratiquer du yoga peut aussi aider à régler des problèmes d’insomnie. Ceci dit, il existe également des contre-indications pour cette méthode de relaxation qu’est le yoga. Il est, entre autres, proscrit de le pratiquer si l’on a des problèmes de santé au niveau des hanches et du dos. Pour les personnes ayant subi une intervention chirurgicale récente, pour celles souffrant d’épilepsie, de sclérose en plaques, etc. Il est toujours plus sage de demander l’avis de son médecin.